Coronavirus, transmission entre humaines faible

Écrit par sur 16 janvier 2020

Le 13 janvier 2020, un premier patient de 61 ans décède à Wuhan, et un premier cas est découvert hors des frontières de la Chine : en Thaïlande, une femme en provenance de Wuhan, a en effet été détectée positive au coronavirus. Elle expliquera qu’elle ne s’est jamais rendue au marché aux poissons et animaux sauvages de Huanan, à Wuhan, où des suspicions d’infections entre humains et animaux sont soupçonnées depuis le début. Une transmission d’humain à humain n’est toujours pas établie.

. Le 15 janvier 2020 : les autorités chinoises effectuent l’annonce d’une transmission entre humains “faible” mais pas “exclus”. Plus de deux semaines se sont officiellement écoulées depuis les premiers cas annoncés de la “mystérieuse maladie”. (En réalité, déjà 2 mois !). Ce même jour, à Hong-Kong, 71 personnes qui s’étaient rendues à Wuhan, sont hospitalisées souffrant de problèmes respiratoires. 60 seront autorisées à rentrer chez elle, la présence du virus n’ayant pas été diagnostiquée. Un 2e patient, un homme de 69 ans décède à Wuhan.


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Continuer la lecture

Article suivant

Wuhan en quarantaine


Miniature
Article précédent

Virus “inconnu”


Miniature

ylang radio

Station Mobile

En ce moment

Titre

Artiste