Premier décès du Choléra à Mayotte

Écrit par sur 8 mai 2024

Le Choléra a fait sa première victime à Mayotte. Un enfant de 3 ans meurt des suites du Choléra, premier décès depuis l’apparition de cas en mars sur le territoire.

Un enfant de 3 ans est mort du Choléra à Mayotte, annoncent l’agence régionale de santé (ARS) et la préfecture dans un communiqué, mercredi 8 mai. Il s’agit du premier décès enregistré sur le territoire depuis la détection d’un premier cas, le 19 mars. Il habitait à Koungou, une commune de l’agglomération de Mamoudzou, où “plusieurs cas de choléra avaient été identifiés ces dernières semaines”, et où l’agence régionale de santé avait déployé un centre de dépistage et des unités mobiles de vaccination, explique le communiqué. “Les équipes d’intervention se sont rendues sur place pour procéder au traitement de l’entourage de l’enfant”, précisent les autorités locales.

Dans un message posté sur le réseau social X, la député LIOT de la première circonscription de Mayotte demande au Premier ministre Gabriel Attal une vaccination massive, des pastilles pour désinfecter l’eau, du gel hydroalcoolique, la distributions d’eau en bouteille et la fermeture de la frontière en mer pour empêcher l’entrée de malades clandestins des Comores.” 

Le ministre de la Santé, Frédéric Valletoux sera en déplacement sur le territoire, jeudi et vendredi. 58 cas identifiés selon le bilan de l’ARS. Les premiers cas avaient été recensés chez des migrants, dont certains venus des Comores voisines. Un protocole élaboré en février pour éviter la propagation de la maladie prévoit la désinfection du foyer du malade, l’identification et le traitement des cas contacts et une vaccination “en anneaux”, en élargissant progressivement la zone concernée autour de l’habitation du patient atteint de choléra.


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



ylang radio

Station Mobile

En ce moment

Titre

Artiste